top of page
  • Admin

Pourquoi la gueule de bois n'existe pas au Chapiteau ?

Bienvenue au Chapiteau, premier bar bio de Marseille…


On l’appelle lieu de fête, tiers lieu, club, terrain de pétanque… mais avant tout, Le Chapiteau, c’est un bar bio : le premier de Marseille qui plus est !

Notre priorité, c’est de vous proposer une carte réfléchie, avec des produits sains, frais, bio et locaux dès que cela est possible. Et non, ce n’est pas seulement un effet de mode (rires).

Manger et boire sainement a toujours fait partie de l’âme du Chapiteau et ce n’est pas près de s’arrêter. Jour après jour, la recherche de nouveaux fournisseurs qui intègrent des circuits durables, emploient des méthodes de production raisonnées ou innovent dans les processus de création, se poursuit, afin de vous proposer une carte enrichie de produits délicieux pour la santé… et pour les papilles !

De la bière au cocktail maison en passant par le soft rafraîchissant, découvrez ici celles et ceux qui font couler, à flot, ce qui se retrouve dans vos Ecocups !



Dernières arrivées, premières servies !


On ne parle pas de vous, bien sûr, mais plutôt de nos dernières trouvailles désaltérantes, sucrées, piquantes, amères, étonnantes… bref, ce coup-ci nous avons pensé à tous les goûts et tous les moods !


La légende raconte qu’un Breton, membre de l’équipe du Chapiteau, n’était pas 100% satisfait de la carte des boissons du Chapiteau, pourtant bien fournie… Il n’y manquait qu’un seul apéritif, parfois sucré, parfois plus doux, souvent amer : le cidre !


Il a heureusement pu compter sur Jean-Marie et Timothée, ces deux copains d’école qui, tous deux épicuriens et amoureux de leur région normande, sont à l’origine des cidres et poirés “Le Coq Toqué” ! Mais attention, pas question ici de produits traités et d’ajout inutile de conservateur et autres zemmouritudes (vous avez la ref ?). Dans la lignée des produits proposés au Chapiteau, les boissons du Coq Toqué sont 100% conçues en France, issues de l’agriculture biologique et renfermées dans des packaging entièrement recyclés et recyclables ! On est du coup à 100% derrière cette marque délicieusement responsable !


Pour la prochaine, pas de légende d’un membre de l’équipe originaire du sud de l’Inde qui n’était pas satisfait du Ginger Beer qui nous sert à faire nos cocktails ! Non, seulement le souhait de vous faire découvrir une boisson, sans alcool cette fois-ci, aux arômes de citron piquant et aux bienfaits incroyables (non, nous ne parlons pas seulement du fait que le gingembre est aphrodisiaque !) Enfin, on disait pas de légende mais quand même, c’est “Socrate Drinks” qui produit ces délicieux jus à savoir le “Pure Ginger Beer” et le “Royal Ginger Beer” avec des touches de cassis (non, pas la ville juste à côté de Marseille, la baie ! Non, pas la baie de St-Tropez, le fruit, bon, tia compris, le cassis qui se prononce “cassisse” !). Encore une fois, que du bon, du frais, du responsable, du zéro déchet… bref, on prend le gingembre à la racine et on le boit en soft… ou en cocktail !


Et puisqu’on ne rigole ni avec la bière, ni avec le patrimoine luberonnais, on a encore quelques surprises à vous faire découvrir avec notre dernier arrivage. Cette fois-ci, on revient sur nos terres de prédilections, celles de la sacro-sainte Provence, et on vous présente la Brasserie Lub’ qui produit deux délices (parmi tant d’autres) que vous pouvez dès à présent retrouver à la carte du Chapiteau. D’une part la “Ginger Marx”, cette bière très goûteuse mais pas sucrée pour un sous (on n’a rien contre les Tourtel Twist mais… si, un peu, on avoue tout) qui brille tant par ses arômes de gingembre que de framboise : un cocktail à la fois explosif et rafraîchissant. D’autre part, la “Stout Encre Noire”, une bière non moins gourmande aux délicieux arômes de cacao et café et dont la mousse abondante ne manquera pas de vous envoyer sur un petit nuage. Une légende céleste (encore une ??) dit que si vous la buvez sur le dancefloor du Chapiteau, vous vous rapprocherez de l’idée la plus concrète de ce qu’est le paradis… On vous laisse tenter ?

Bon, et inutile de vous préciser que ces deux breuvages sont aussi issus d’une agriculture biologique, saine et respectueuse de l’environnement. Vous connaissez la musique maintenant !


Les irremplaçables : Club-Maté et Orgemont


Est-ce que nous avons encore besoin de vous présenter nos deux fournisseurs stars ? Bon allez, vraiment parce qu’on aime autant l’énergie que nous procure le Club Maté que la douce ivresse made in Orgemont, on va vous présenter nos ptites chouchoutes (c’est faux, pas de favoritisme quand il s’agit d’hydratation !).


L’une vient d’une brasserie allemande et a ravi les clubbers berlinois en quête d’une fête plus saine, sans alcool mais toujours stimulante. L’autre est produite dans une ferme familiale de Champagne et innove en matière de brassage de bière ! Leur point commun ? Être toutes les deux des boissons responsables, saines et naturelles !




Le Club Maté est une boisson sans alcool, à base de Yerba Maté, une plante sud américaine appréciée pour ses vertues stimulantes et énergisante qui ravissent les papilles des SAM de toutes les soirées, surtout quand ses copaines lui disent “allez, encore un son et on y va je te jure !”. Mais Club Maté va plus loin que de proposer une boisson naturelle puisque la marque suit une démarche responsable authentchique, à savoir : elle travaille avec un maximum de petites structures qui partagent ses valeurs (CF Le Chapiteau ;) ), elle tend vers le zéro carbone, ses bouteilles sont consignées et donc réutilisables, la colle des étiquettes et 100% naturelle, elle engage le commerce circulaire et équitable… bref, la Deutsche Qualität !


Chez Orgemont, on est quasiment dans un modèle d’auto-suffisance. L’eau qui constitue une partie de la bière est puisée sur place, grâce à une extraction souterraine développée par la Ferme d’Orgemont elle-même, le houblon est lui aussi produit sur place, les malts proviennent des orges cultivées en agro-foresterie sur le site, les quelques panneaux photovoltaïques installés sur le toit de la ferme produisent la majorité de la consommation électrique, les déchets générés, les drêches, sont transmises à un agriculteur voisin qui s’en sert pour nourrir ses bêtes… Du circuit court et beaucoup de circularité, c’est tout ce qu’on demande ! Et tout ce que vous retrouverez dans les bières Valmy et la Orgemont Triple que nous vous proposons ici, au Chapiteau !